Par jour :
Par an :
Par mot :

Recevez l'éphéméride du jour !
Inscription
Radiation
 

"Un jour, une date" ce sont des milliers d'événements qui se sont déroulés depuis l'éruption du vésuve le 24 août 79 jusqu'à nos jours. On y retrouve des naissances de personnages célèbres, des morts, des faits qui se sont déroulés en France ou dans le Monde, dans le domaine européen, du sport, mondain, scientifique, politique ...


Ephéméride de l'année 1789 :

27/04 Emeutes du faubourg Saint-Antoine : quelques jours avant que s'ouvrent les Etats généraux convoqués par Louis XVI à Versailles, le bruit court que Réveillon, ancien mercier devenu un riche industriel et dont la fabrique de papier peint emploie quelque quatre cents ouvriers, baisserait de 15 sous les salaires. Les ouvriers qui viennent de passer un hiver très dur se révoltent et saccagent la maison, le parc et les ateliers. Les Suisses et les hommes du Royal Cravate viennent à bout de l’émeute en abattant ceux qui font pleuvoir des tuiles sur la troupe depuis les toits. On compte au soir quelque trois cents morts.
30/04 George Washington devient premier président des Etats-Unis.
05/05 Ouverture des Etats généraux dans la salle des Menus Plaisirs qui sont les premiers depuis ceux réunis en 1614 par Marie de Médicis, régente du royaume.
15/06 L’abbé Sieyès propose au tiers état qui vient d’achever la vérification des pouvoirs les mots “ Assemblée nationale ” pour en finir avec l’appellation Etats généraux.
17/06 Le tiers état se constitue en Assemblée nationale.
20/06 Serment du Jeu de paume. La salle des Menus Plaisirs est close par la volonté du roi Louis XVI qui ne veut pas que les ordres se réunissent. Le docteur Guillotin propose que l’on se retrouve dans la salle du Jeu de paume. Là, Mounier demande aux députés de prêter serment. Target rédige un texte et Bailly, debout sur une table, propose aux députés “ de ne jamais se séparer et de se rassembler partout où les circonstances l’exigeront jusqu’à ce que la Constitution du royaume soit établie et affermie ”.
02/07 Enfermé à la Bastille pour ses écrits et ses actes de violence sexuelle, le marquis de Sade parvient à ameuter la foule sur le sort des prisonniers. Il est transféré à Charenton, quelques jours avant la prise de la Bastille.
09/07 Le rêve des députés du tiers, “ donner une Constitution à la France ”, prend corps aujourd’hui. C’est Mounier qui présente à l’Assemblée le programme du comité de constitution. Celui-ci prévoit la proclamation d’une Déclaration des droits de l’Homme et un texte qui définisse les principes d’une monarchie rénovée.
11/07 Renvoi de Necker, ministre, un des hommes les plus populaires du royaume.
14/07 Prise de la Bastille. La veille, 28 000 fusils et 20 canons ont été pris par le peuple de Paris aux Invalides. Il manque de la poudre et des munitions. Certains pensent que l’on peut en trouver à la Bastille, qui est le symbole de l’arbitraire royal. De Launay, gouverneur de la prison, refuse au peuple l’accès aux magasins. Le combat s’engage. En début d’après-midi, la Bastille tombe aux mains des insurgés. Les prisonniers, un aristocrate fou, un complice du régicide Damiens, quatre faussaires et un dernier criminel sont libérés et portés en triomphe. On pille, on détruit les archives. De Launay est assassiné. Sa tête est plantée sur une pique.


Année précédente 1 2 Année suivante

 




Les antiquités au Louvre
Vincent Van Gogh
Ile de la Réunion